François DÉZÉRY
(1741-1793)
prêtre
premier canadien devenu Sulpicien

 

François(-Xavier) DÉZÉRY naît à Montréal le samedi 11 novembre 1741, de Charles DÉZÉRY (dit LATOUR) et Françoise (LEROUX dit) LACHAUSSÉE, son épouse.

Ses grands-parents sont :

Charles DÉZÉRY dit LATOUR, soldat, et Françoise LORRAIN (mariés à Montréal le 25 octobre 1705),
Louis LEROUX dit LACHAUSSÉE, soldat, et Catherine BOIVIN (mariés à Montréal le 3 février 1704).

Enfants de Charles DÉZÉRY (dit LATOUR) (1706-) et Françoise (LEROUX dit) CHAUSSÉ (v.1708-)
mariés à Montréal le 22 septembre 1738
 

naissance

mariage

décès
profession
âge au décès
1. Charles Antoine  01.07.1739
Montréal
15.06.1767
Montréal
Marie Charlotte LEMAIRE dit ST-GERMAIN
   
2. Pierre Amable 21.07.1740
Montréal
(1°) 16.09.1765        
Montréal
Marie Louise OTIS
(2°) 17.09.1778       
Montréal
Josèphe Angélique LHUILLIER dit CHEVALIER
   
3. François 11.11.1741
Montréal
- 30.10.1793
Montréal
prêtre (1766-)
sulpicien (1773-)
51 ans
4. Marie Françoise 06.04.1743
Montréal
- 04.08.1743
Montréal
3 mois
5. Marie Françoise 25.05.1744
Montréal
     
6. Jean-Baptiste 03.12.1745
Montréal
(1°) 26.09.1768       
Montréal
Marie Angélique LEFEBVRE dit ST-JEAN
(2°) 04.02.1788       
Montréal
Marie Madeleine PRÉVÔT ou PROVÔT
   
7. Charlotte Catherine 09.02.1748
Montréal
- 13.02.1748
Montréal
4 jours
8. Marie Madeleine 02.09.1749
Montréal
     
9. Marie Charlotte 02.12.1751
Montréal
     
10. Joseph 06.02.1754
Montréal
- 31.05.1755
Montréal
15 mois

Il est ordonné prêtre le samedi 20 septembre 1766 et devient aussitôt vicaire dans l'unique paroisse de Québec.

Ainsi, c'est lui qui bénit le mariage de Louis DELAGRAVE et Marie Jeanne DROLET le lundi 1er juin 1767, qui célèbre le baptême de Gabriel, leur premier-né, le dix avril 1768 et qui préside à sa sépulture en juin suivant.

De 1768 à 1769, il est curé de la cathédrale (Notre-Dame) de Québec.

En 1773, il entre chez les Sulpiciens.

Il est le premier natif du Canada à devenir membre de cette communauté de prêtres séculiers, les prêtres dits « Messieurs » de St-Sulpice (abréviation : p.s.s.), voués au ministère paroissial et à la formation de nouveaux prêtres (fondation et direction de séminaires, enseignement de la théologie).

« La compagnie de St-Sulpice » fut fondée en 1645 par « Monsieur » Jean-Jacques OLIER (1608-1657), curé à Paris de la paroisse St-Sulpice (1642-1652), fondateur d'un séminaire parisien (1645) et co-fondateur (1641) de la « société Notre-Dame », dont le but est d'établir au Canada sur l'île de Montréal (en 1642) une colonie théocratique nommée « Ville-Marie », comprenant un séminaire.

Les Sulpiciens n'exercent au Canada leur ministère que sur l'île de Montréal, dont ils sont les seigneurs et où ils ont le monopole de l'exercice de la prêtrise. Une unique paroisse, la leur, couvre cette seigneurie.

Leur obédience envers leur direction parisienne s'avère plus forte qu'envers l'évêque local. Il en sera ainsi durant tout le régime français et au-delà : les Sulpiciens refuseront même d'appuyer l'un des leurs (Jean-Jacques LARTIGUE), devenu évêque, dans ses démarches pour la création d'un évêché à Montréal, au XIXième siècle.

De 1776 à son décès, François DÉZÉRY est curé de la paroisse (Notre-Dame) de Montréal.

Il décède à Montréal le mercredi 30 octobre 1793, à l'âge de 51 ans.


RETOUR en début de page        ( UP to the Top of this Page )
Ce site DELAGRAVE d'Amérique est dû au concours de
Denis AUBERT pour la mise en forme et l'hébergement
Andrée DELAGRAVE et la parentèle participante
pour la recherche et les données

© Copyright 2000, 2001 - Tout droit réservé par Les Projets DA-GO et Andrée Delagrave

Date de la dernière modification : 10 juin 2006

URL  : http://www.da-go.com/Delagrave/Amerique/Annexe/DEZERY_François.html